• Y’a pas longtemps encore, je clamais que je ne croyais pas en Dieu et c’etait un peu connement une fierte. J’ai lu « l’evangile selon pilate » d’Eric Emmanuel Schmitt etant ado, et ca m’a pas mal retournee, mais j’avais fini par en deduire que

  • Parfois je me sens tellement dépassée par la situation que j’ai juste envie de rentrer me coucher. De me foutre sous la couette, de plus jamais sortir, de plus jamais avoir à gérer autre chose que moi-même, de ne plus jamais entrer en contact avec le monde. Parfois j’ai

  • C’est pas évident l’imperfection. Quand je dis imperfection, je ne parle pas des défauts dont se vante et qu’on fait parfois semblant d’apprécier. Je ne parle pas d’être un.e éternel.le maladroit.e, un.e perpétuel.le en retard, un.e inconditionnel.le de la paresse, ou un désastre en

  •   Je crois que ce qui m’embête le plus, avec le développement personnel, ce sont les injonctions au bonheur.   attends je m’explique   Ce sont ces milliers de phrases toutes faites, et convenues, qui m’ordonnent d’être heureuse, qui me demandent de

  • Sois simplement cel.le.ui que tu veux être. Ce n’est pas grave, et c’est suffisant. Peu importe ce que d’autres pourront dire, penser ou faire. Tu peux juste être qui tu veux, qui tu es, quand tu veux. Même quand tu n’es pas tout à fait cel.le.ui la, cel.le.ui

  • « C’est comme, quand je donne une nouvelle responsabilité a une femme, son premier réflexe c’est de me dire qu’elle ne saura jamais le faire, et après je passe 15 minutes a lui démontrer qu’elle a tort » En balançant ça entre le fromage et le dessert ce jour-là, ma mère a ouvert deux

Website design by Marine Poyard // Wordpress Theme 'Nicole' by IPKabuto