22 août 2017

L’objectif du blog, et mes challenges perso

C’était pas évident dernièrement. J’ai un peu de mal à trouver le ton correct pour écrire ici. Et du coup ça me frustre. Et du coup j’écris moins. Je remets en question toutes mes idées, 100 fois,  pour vous les exposer correctement, et je me perds moi-même. Et je finis par me dire que tout ceci était un peu une idée a la con … Et que peut-être, je devrais moins le prendre à cœur.

Et puis finalement, il y a toujours quelqu’un pour me rappeler que non c’est pas vain tant ça vaut quelque chose pour moi. Alors voilà, je vais déposer ici ce que cet endroit veut dire, pour que vous compreniez peut être un peu mieux, et pour que j’y vois plus clair surtout:

 

 

Ici, c’était a la base un carnet, une idée de compilation, de mes recherches, de mes « prises de tête », de mes réflexions et de mon avancée, sur le chemin de l’estime de soi, de l’acceptation, de l’auto-introspection

-est ce que l’introspection peut être autre chose qu’auto? D’ailleurs ?-.

 

 

Et doucement, en en parlant avec des amies c’est devenu un blog. Parce que je me suis rendue compte que mes questions étaient celles de beaucoup de monde, que mes peurs et mes angoisses aussi, et que les partager avec des gens, ça me faisait grandir, et que donc peut-être, ça vous ferait grandir aussi -ou qu’au moins ça pourrait vous rassurer, sur le fait que c’est normal, qu’on se pose tou.te.s les même questions un peu, au fond-.

 

 

L’idée du coup, c’est devenu de commencer une petite communauté, de Wonder people, qui se battent au quotidien et pour leur rappeler -me rappeler-  qu’il n’y a pas de combats anodins.

 

 

Et puis bien sûr, plus loin que de m’exprimer, c’est aussi l’occasion de créer un espace de parole et d’échange safe, et surtout de rapeller que l’intention ce ne sera jamais de faire la morale, même si le ton risque d’en donner l’impression parfois, un peu. Et que le but ne sera jamais de blesser personne, même si ça risque quand même d’arriver, aussi. Et je m’excuse d’avance et faites moi signe, si jamais j’offense qui que ce soit qui passe par là.

En fait c’est ça, qui me bloque surtout là, c’est d’échouer à faire un truc qui me tiens à cœur. C’est de merder en faisant mal passer les idées et les mots que j’ai sur le cœur et que j’ai envie de partager. C’est la peur de ne pas être assez légitime pour aborder les sujets que je voudrai aborder. C’est de ne pas organiser les articles et les sujets comme je le voudrais. C’est de me face palmer dans 10 ans en repassant sur ce bout de toile… mais bon il parait qu’on ne vit qu’une fois, et que j’ai plus de risque de regretter de ne pas me lancer, plutôt que d’y aller.

Donc j’y vais, mais fallait quand même que je vous dise tout ça avant. Pour m’arranger avec ma conscience et pour un peu afficher ma vulnérabilité. Merci d’avance à tous ceux qui passeront dans le coin, n’hésitez pas à me faire savoir si ce que j’écris vous touche/parle/interroge/insupporte/fait rire. N’importe quel retour, même désagréable -si constructif- il fait du bien, je vous jure.

 

-d’ailleurs les catégories d’articles et pages risquent de bouger pas mal au début, histoire que je me cale et tutti quanti, si vous avez des retours ou des idées, je prends aussi ! –

 

Des bisous, et a très vite pour des articles un brin plus constructifs – enfin j’espère, du moins-.

3

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website design by Marine Poyard // Wordpress Theme 'Nicole' by IPKabuto